En 2022, plus que jamais à vos côtés !

Toute l’équipe LBMedia vous souhaite une excellente année.

Que celle-ci puisse être plus sereine que les deux précédentes, qu’elle vous apporte travail et réussite dans vos activités, vos projets.

Mais qu’elle soit avant tout synonyme de bonne santé pour vous et ceux qui vous sont chers.

En 2022 nous seront de nouveau à vos côtés pour vous accompagner dans vos actions de communication.

La radio en tête des media les plus crédibles

La radio est en tête des médias les plus crédibles (« les choses se sont passées comme la radio les raconte » à 52%), en hausse de 2 points. Le journal est deuxième, à 48%, en hausse de 2 points. La télévision troisième source la plus crédible, à 42%, en hausse de deux points. Enfin, Internet est à 28%, en hausse de 5 points. 53% des Français jugent encore négativement la crédibilité de cette source (19% ne se prononcent pas).

Quant à l’indépendance des journalistes, sa perception est en hausse. 29% des Français estiment qu’ils sont indépendants aux pressions des partis politiques et du pouvoir, en hausse de 4 points, (63% contre cet avis), et 29% aux pressions de l’argent, en hausse de 3 points (59% contre cet avis).

Selon le baromètre, les Français s’informent à 46% par la télévision (dont 16% par les chaines d’info en continu), 34% par internet – en hausse de 2 points (dont 22% sur smartphone), 14% par la radio (-1 point) et 5% par la presse écrite sur version papier (+ 1 point). Les plus de 35 ans s’informent davantage par la télévision (53%) que par internet (23% – en hausse de 2 points), a contrario les moins de 35 ans s’informent d’abord par internet (66% – en hausse de 5 points) puis via la télévision (26%).

Sur les cinq dernières années, l’accès à l’information par la presse écrite reste stable, la radio et la télévision sont en baisse. Internet augmente, de 22% en 2015 à 34% cette année. Sur internet, les Français s’informent via les sites des titres de la presse écrite à 29% (+ 4 points), puis par les réseaux sociaux à 20% – en baisse de 2 points, par les sites des chaines de télévision et des radios à 10% – en hausse de 1 point, et via les sites d’informations pureplayers comme Mediapart à 7%, une source qui reste stable. Enfin, 8% des Français qui s’informent sur Internet passent par d’autres sites.

© CBNews

LBMedia soutient le commerce local en décembre

2020 aura vraiment été une année à part.

Depuis le printemps LBMedia est restée auprès des commerçants locaux afin de les soutenir et de leur permettre de continuer à communiquer lorsque leur activité le leur permettait.

En cette fin d’année, nous continuons à vous accompagner et nous vous proposons de prendre la parole sur RFM et Virgin Radio localement (Aveyron, Corrèze, Creuse, Dordogne, Haute-Vienne, Lot) avec des conditions spécifiques.

Prenez contact sans plus attendre avec votre interlocuteur sur le terrain: pour la Creuse et la Haute-Vienne Jérôme Freitas, pour la Corrèze Nathalie Bouiges, pour le Lot et limitrophes Laurent Barrès.

Confinement et communication

L'importance de continuer à communiquer

 Il est nécessaire pour les entreprises de continuer à communiquer même durant le confinement. Cependant, les attentes des consommateurs vis-à-vis des entreprises se transforment, il faut donc en tenir compte et. modifier sa manière de communiquer. En effet, il faut intégrer la situation à sa stratégie de communication, puisque si l’on se rapporte à l’institut Kantar 67 % des Français .souhaitent que les entreprises communiquent sur les moyens qu’elles mettent en place face à la crise. Mais il faut faire attention au ton employé, toujours en se conformant à l’étude Kantar 40 % des Français ne sont pas favorables à l’utilisation de l’humour et 68 % dénoncent les marques qui essaient de profiter de la situation.

En faisant preuve de bon sens et en adoptant les bonnes pratiques de communication durant le confinement vous limiterez .ainsi l’impact de celui-ci sur votre activité. Pensez également à préparer la sortie de crise avec des actions proactives par exemple !

Depuis le début du confinement, l’audience des médias généralistes augmente sensiblement. Cette augmentation est d’autant plus significative dans les médias traditionnels, avec notamment un taux de visionnage qui a augmenté de 46 % pour la télévision (selon une étude Kantar sur les habitudes de consommation durant la crise du Covid 19). La radio, la presse, le web et la télévision sont donc des canaux de communication à privilégier lors du confinement, car en plus .d’audiences .particulièrement élevées, ils bénéficient également de la confiance des consommateurs.

Si vous souhaitez poursuivre  vos  relations presse durant cette période, il ne faut pas se précipiter en voulant communiquer à tout prix. Si vous faites une veille médiatique vous constatez que plus de 90% des sujets tournent autour du Covid19. S’il y a toujours plus de place en presse écrite/web, les TV et radios quant à elles sont passées en éditions spéciales. Le mot d’ordre est donc l’adaptation. Oubliez les communiqués de presse vantant vos mérites ou annonçant le lancement d’un projet totalement décorrélé de ce qu’il se passe en ce moment. A part de rares exceptions, cela n’intéressait que vous !

© Studiobolide.com